mercredi 3 mars 2010

peinture




personne ne semble lire de journal à Trémolat, Dordogne, mais l'institutrice en a trouvé suffisamment pour que Popaul en tapisse les murs.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire